Les Belles Lurettes

capture-decran-2017-01-24-a-10-50-50En 1994, Mathilde Braure (chant, accordéon) propose à Martine Delannoy (chant) de créer le groupe « Les Belles Lurettes » à l’occasion d’une résidence d’artistes. Une histoire d’amitié qui s’est trouvé grandie par une histoire artistique comme on ne peut en avoir qu’une fois par vie. Comédiennes, les deux femmes, partagent l’histoire du patrimoine et la transmission orale. Chaque album est l’occasion de raconter le fruit de ces rencontres. Mélanger les voix, mélanger les mots, soulager les maux à coups de soufflets d’accordéon et de valses amusettes.

Le premier album, très sobre (Chants, contre-chants, accordéon) est la première carte postale du duo.

« Mais ça va où ? » est écrit dans le cadre d’un travail sur la mémoire dans le bassin minier. Le titre « Femmes de mineurs » interprété par deux chanteuses est l’un des titres emblématiques de l’album. C’est aussi l’opportunité de commencer le travail avec WTPL Music pour les éditions, le tourneur Tourbillon pour les concerts et le label Boucherie Production pour la commercialisation et la promotion.

« Autrement » va être produit avec un groupe et des instruments supplémentaires comme la guitare, la contrebasse et la batterie. Le groupe se produira avec succès aux Francofolies de la Rochelle, au Festival d’Avignon, et même en Allemagne et Espagne.

Émouvants ou drôles, les textes rappellent avec gaîté la vie d’autrefois des hommes et de femmes ordinaires de la région du Nord.

Avec leurs voix, leur accordéon et leur coeur, ces filles du nord posent un regard réaliste sur le quotidien

Discographie :

1996 : – Les Belles Lurettes –

Les textes écrits le matin. La musique composée après le déjeuner. La répétition de 5 à 7 et le concert le soir. A force de voir les gens avec leur enregistreur à K7, Les Belles Lurettes enregistre un album pour laisser une première trace.

1998 : – Mais ça va où ? –

On retrouve la formule chant + accordéon, en couple formé cette fois de deux jeunes femmes : Martine Delannoy qui chante avec une jolie voix bien placée et Mathilde Braure qui l’accompagne à l’accordéon et aux contre-chants.

2000 : – Autrement –

Cet album est écrit après un travail de mémoire sur le chemin de fer, les cheminots, la vie du rail. Pour la première fois, les voix et l’accordéon laissent un peu de place à la guitare, la contrebasse et la batterie.

2005 : – En Face –

Dix ans de carrière musicale pour ce duo Mathilde Braure et Martine Delannoy, un quatrième album et toujours autant de plaisir. Cette fois, c’est à la frontière franco-belge, qu’elles sont allées chercher les témoignages qui ont inspiré la plupart des chansons de ce nouvel album. Comme pour les précédents, Mathilde Braure a composé les musiques et co-écrit les textes avec Martine Delannoy.

Lien utile :

Myspace

%d blogueurs aiment cette page :